Avertir le modérateur

vendredi, 25 juillet 2014

Crash Air Algérie: L'avion retrouvé dans un «état désintégré»

L'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé jeudi avec au moins 116 personnes à bord, parmi lesquelles une cinquantaine de Français et 6 Algériens, a été localisé dans la région de Gossi ( petite ville située au sud de Gao) dans un «état désintégré», a indiqué l'Etat français qui indique que l'épave est bien celle de l'avion d'Air Algérie. «L'appareil a été clairement identifié malgré son état désintégré», souligne le communiqué de l'Elysée, reçu dans la nuit de jeudi à vendredi. Jeudi soir, la télévision malienne avait annoncé que l'épave de l'avion y avait été localisée. Après des informations contradictoires sur le lieu exact du crash, un haut responsable burkinabé a annoncé jeudi soir que l'appareil s'était écrasé près de la frontière entre le Burkina Faso et le Mali. «Nous venons de retrouver l'avion algérien. L'épave a été localisée (...) à 50 km au nord de la frontière du Burkina Faso», dans la zone malienne de Gossi, avait déclaré le général burkinabè Gilbert Diendiéré, chef d'état-major particulier à la présidence. Avant d’annoncer que l’épave avait été retrouvée, il avait déclaré qu’un témoin digne de foi avait vu l’avion «tomber» dans la zone de Gossi. «Nous pensons que cela est fiable car nous avons également visionné les images radars qui montrent la progression de l’avion jusqu’à sa disparition, qui coïncide avec l’endroit indiqué par notre informateur», avait-il ajouté.


Accident ou attentat?

 

«Aujourd'hui même, nous ne pouvons pas établir les causes de ce qui s'est produit», a souligné M. Hollande, assurant que la France avait mobilisé tous ses «moyens militaires» au Mali pour retrouver l'avion. Accident ou attentat, «on ne peut pas, on ne doit exclure aucune hypothèse avant d'avoir tous les éléments», a dit le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius. Selon la compagnie Air Algérie, l'avion avait décollé de Ouagadougou, avec plus de 110 passagers et six membres d'équipage, à destination d'Alger dans la nuit de mercredi à jeudi. Il a disparu des écrans radar 50 minutes après son décollage. Au départ, il transportait notamment 50 Français (dont une famille de sept personnes, les parents, quatre enfants et un neveu), 24 Burkinabè, huit Libanais, six Algériens, six Espagnols (les membres de l'équipage), cinq Canadiens (dont quatre membres d'une même famille, les parents et deux de leurs enfants), quatre Allemands et deux Luxembourgeois. A son bord se trouvaient aussi un Belge, un Camerounais, un Egyptien, un Malien, un Nigérien, un Roumain, un Suisse, un Ukrainien et «3 nationalités en cours de recherche». Pour le Luxembourg, il s’agit d’une véritable série noire. La semaine dernière déjà, la famille Hoare, résidente à Roeser, a été décimée dans le crash du vol de la Malaysia Airlines en Ukraine. AFP

07:02 Publié dans Algérie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu