Avertir le modérateur

mardi, 02 février 2010

CAN 2010: Bilan de l'Algérie

La performance : bilan mitigé
En terminant à la quatrième place, l’Algérie a apparemment réussi sa CAN. Pourtant, derrière cette façade rassurante, la réalité est plus mitigée. Les Fennecs ont perdu trois matches sur six et encaissé dix buts. Certes, le match face à l’Egypte était un peu spécial, mais quand même ! En outre, sur les quatre buts inscrits, deux l’ont été par des défenseurs (Halliche et Bougherra). En fait, le tournoi des Algériens se partage entre l’excellence (victoire contre la Côte d’Ivoire) et le médiocre (défaites face au Malawi et à l’Egypte)...

Les joueurs : Bougherra en leader
Le défenseur axial des Glasgow Rangers, Madjid Bougherra, a rendu une copie propre durant tout le tournoi. Il a résumé à lui tout seul les qualités auxquelles doit aspirer l’ensemble du groupe : talent, puissance physique, solidité mentale et grande correction sur le terrain. Avec lui, on peut souligner les belles prestations de Ziani, Matmour, Yebda, Mansouri et Halliche, avant son expulsion contre l’Egypte. De retour de blessure, Mourad Meghni a montré qu’il avait l’étoffe d’un maître à jouer.

Le sélectionneur : Saâdane conforté
Déstabilisé par une partie de la presse de son pays après la sortie ratée des Fennecs devant le Malawi, Rabah Saâdane a retourné l’opinion en sa faveur à la suite de la belle victoire de son équipe devant la Côte d’Ivoire. Son crédit est renouvelé au moins jusqu’à la Coupe du monde.

09:31 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : algerie, antar yahia, bougherra, halliche, lemouchia, mansouri, matmour, megheni, saadane, saifi | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

CAF : L'arbitre d'Algérie-Egypte banni

La CAF a suspendu jusqu’à nouvel ordre l’arbitre béninois Koffi Codjia, qui officiait lors d’Egypte-Algérie (4-0) en demi-finale de la CAN Orange 2010. Explications.


La Confédération africaine de football (CAF) a suspendu l’arbitre Koffi Codjia, qui officiait lors d’Egypte-Algérie (4-0) en demi-finale de la CAN Orange 2010, annonce l’agence Reuters. La durée de la sanction n’a pas été précisée, mais l’instance indique que le sifflet béninois, qui était présélectionné en vue du Mondial, paie le fait de ne pas avoir exclu le gardien algérien Faouzi Chaouchi. Furieux, ce dernier l’avait pris à partie après le penalty réussi par l’Egyptien Hosni Rabo, qui avait stoppé sa course avant la frappe. Le portier n’avait alors reçu qu’un carton jaune. La commission de discipline de la CAF statuera dans un mois sur le cas du joueur de l’ES Sétif et sur celui de son coéquipier Nadir Belhadj, exclu directement pour une faute sur un joueur égyptien.

Une suspension attendue après une prestation honteuse de Koffi Codjia qui a carrément cassé les algériens au profit des Pharaons. Il avait exclu 3 joueurs des fennecs en se montrant largement en faveur de l'équipe qui deviendra championne d'Afrique. Mais naturellement la CAF reconnais en partie cet incroyable et désastreux arbitrage sortie du beninois  en le suspendant pour une autre raison afin de cacher un nouveau scandale africain lors de cette CAN 2010.

09:14 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : algerie, arbitrage, caf, can 2010, chaouchi, koffi codjia | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

lundi, 01 février 2010

Carricature CAN 2010


Noun.JPG

10:54 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : caf, can 2010, egypte, koffi codjia, algerie, arbitrage, hayattou, togo | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

dimanche, 31 janvier 2010

Le Mans : Djebbour ne viendra pas

Annoncé en pourparlers avec Le Mans, Rafik Djebbour va rester à l'AEK Athènes, relaie Canal+. Les deux clubs n'ont pu parvenir à un accord sur un transfert de l'attaquant international algérien. Privé de CAN fin 2009 pour manque de compétition, le joueur de 25 ans a depuis retrouvé du temps de jeu dans la capitale grecque.

 

09:55 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (26) | Tags : aek athenes, algerie, canal+, djebour, france, le mans | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

samedi, 30 janvier 2010

Algérie-Egypte: l'arbitrage de Koffi Codjia ouvertement critiqué par le président de la CAF

 

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Issa Hayatou, a ouvertement critiqué l'arbitrage du Béninois Koffi Codjia lors de la demi-finale Algérie-Egypte de la coupe d'Afrique des nations (CAN-2010 en Angola) disputée jeudi, le qualifiant de "scandaleux", rapporte l'agence qatarie de presse (QNA).

0Issa-Hayatou_120209.jpg

L'arbitre Koffi Codjia a "commis beaucoup de fautes qui ont influencé le cours du match", a déclaré M. Hayatou lors d'une conférence de presse conjointe tenue samedi à Luanda avec le président de Fédération internationale de football (Fifa), Joseph Blatter: "Il devra s'expliquer prochainement devant la commission d'arbitrage de la CAF", a-t-il assuré.
Jeudi soir au stade national d'Ombaka à Benguela, l'équipe algérienne a été battue par son homologue égyptienne sur le score de 4 à 0, dans une demi-finale marquée par un arbitrage scandaleux de Koffi Codjia qui a expulsé trois joueurs algériens: Halliche, Belhadj et Chaouchi.

L'arbitrage du Sud-Africain Jérôme Damon lors du quart de finale entre l'Egypte et le Cameroun (3-1 a.p) a également été critiqué par M. Hayatou. Lors de ce match, l'arbitre avait accordé un but aux Egyptiens sur un coup-franc direct d'Ahmed Hassan, mais le ralenti a montré que le ballon n'avait pas franchi la ligne.

 

16:55 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (31) | Tags : hayatou, koffi codjia, algerie, egypte | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

Injustice: Le Togo suspendu quatre ans


Après le complot contre l`équipe d`Algérie et l`arbitrage piteux lors de cette coupe d`Afrique des nations 2010, la CAF vient de surprendre par une décision injuste contre les malheureux togolais.

En effet, La Confédération africaine de football a décidé de suspendre le Togo pour les deux prochaines CAN. Motif de cette sanction aussi surprenante que sévère : le retrait des Éperviers de la CAN Orange 2010, suite à une « interférence gouvernementale. »

La Confédération africaine de football a un sens bien particulier de la justice sportive. L’instance dirigeante africaine a annoncé samedi, par la voix de son président Issa Hayatou, que le Togo était suspendu pour les deux prochaines Coupes d'Afrique des nations. Le pays d’Emmanuel Adebayor paye son retrait de la CAN Orange Angola 2010 après une fusillade qui avait provoqué la mort de deux membres de sa délégation, le 8 janvier en Cabinda.

« Le comité exécutif (de la CAF) vient de suspendre le Togo pour deux Coupes d'Afrique des nations, a dit le dirigeant. C'est une sanction réglementaire. Il y a eu une interférence gouvernementale, ce que nous ne pouvons pas accepter. »

Le chargé de communication de l'équipe togolaise, Stanislas Ocloo, et l'entraîneur des gardiens Abalo Amelete, avaient payé de leur vie le mitraillage du bus de la délégation par des indépendantistes du Cabinda. Après l’attentat, la CAF avait alors déploré le choix du bus pour rallier le camp de base, alors que le règlement de l’instance obligerait à prendre l’avion. Les Éperviers s'étaient ensuite retirés de la compétition, à la demande de leur gouvernement.

16:12 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : caf, injustice, togo, algerie, egypte, adebayor | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

vendredi, 29 janvier 2010

Saâdane : « La CAF avec l'Egypte »

Après l’élimination de l’Algérie face à l’Egypte, jeudi soir en demi-finale à l’issue d’une lourde défaite (4-0), Rabah Saâdane, le sélectionneur algérien, se sent lésé. Il s’en est expliqué après la rencontre au micro d’Orange Sport.

280110_saadane_ff.jpg
« Ma principale déception vient du fait que nous ayons perdu notre meilleur défenseur. Surtout pour deux cartons reçus coup sur coup jeudi soir. Il (Rafik Halliche) a reçu son premier carton jaune gratuitement avant le premier penalty. A partir du moment où il l’a fait sortir du terrain, ça a complètement changé la partie. Avec un élément en moins pour le début de la deuxième mi-temps, nous avons dominé, mais nous étions fatigués et, devant, il n’y avait pas toujours de répondant ni d’efficacité devant. Après l’expulsion de Belhadj, l’équipe ne pouvait plus tenir la route. Nous avons pas l’habitude de se retrouver à neuf ou à huit comme ça, mais il faut apprendre, ça fait partie des enseignements de ce match. C’est clair que l’Egypte est une équipe qui influence l’arbitre par son comportement. L’Egypte a la CAF (Ndlr : Confédération africaine de football) avec elle, la CAF se trouve au Caire, et les choses sont claires. Tout le monde travaille pour l’Egypte. »

15:37 | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : saadane, can, egypt, algerie | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

CAN 2010 : Scandaleux arbitrage africain !!!

Scandaleux…..Honteux !!!

18448_1198915775382_1303148317_30449109_5016784_n.jpg

C'est le moins que l'on puisse dire de la rencontre Algérie - Égypte pour le compte des demi-finales de la coupe d'Afrique des nations 2010. Un arbitrage scandaleux et qui a été l’homme du match.

 

Un arbitre béninois en fin de carrière choisi pour ce match (originaire d'un pays classé parmi les plus corrompus au monde) a carrément cassé les algériens en faisant jouer les fennecs à 8 face à 11 égyptiens avec des interventions et des décisions inimaginables durant cette rencontre de la honte. Les égyptiens ne se sont pas fait prier pour profiter de la situation inédite pour mettre 4 buts à l'équipe qui les a sortis des qualifications au mondial 2010.

 

Samuel Eto’o l’avait déclaré après l’élimination du Cameroun et avant le match Algérie- Egypte: «  Algériens !, faites attention à l’arbitrage de Kofi Kodja ». Cela voulait tout dire de l’historique de cet arbitre dont les pratiques scandaleuses sont connues par tous.

 

Kofi Kodja a commencé à cibler le stoppeur Algérien Rafik Halliche en lui infligeant un carton jaune imaginaire suite à une simulation du gardien de but égyptien Al Hadary qui devait lui-même être avertis. Quelques minutes plus tard il offre, un penalty très discutable à Emad Meteab et expulse injustement Halliche qui a disputé le ballon proprement face à l’avant centre de pharaons. Le penalty est joué et marqué d’une manière irrégulière avec un double temps d’arrêt de Hosni Abd Rabo et l’entrée de 4 joueurs dans la surface ce qui normalement devait emmener l’arbitre béninois à demander à retirer le tir au but. Chose ignoré

 

La provocation de l’arbitre béninois continue avec un arbitrage à un seul sens en faveur des égyptiens qui commettent des fautes évidentes. Des cartons jaunes ignorés et non sifflés pour les algériens notamment à l’approche de la surface de réparations, sachant la force des fennecs sur les coups de pieds arrêtés.

 

Vint alors, un second carton rouge direct et sévère pour l’autre défenseur Nadir Belhadj qui n’avait pas été avertis auparavant. Belhadj avait donc laissé sont équipe jouer à 9 contre 12 (les 11 égyptiens + Kofi Kodja).

 

Entre temps Zidan réussi à profiter pour marquer un second but et le déséquilibre est complètement acquis pour les égyptiens qui réalisent un 3e but avant de voir le gardien algérien, Chaouchi expulsé sur une action ou il a touché l’attaquant égyptien Gedo qui devait lui-même être avertis puisqu’il a continué une action alors que l’homme du match Kofi Kodja signale une position de hors jeu. Gedo profite lui aussi de la fiesta et marque un 4e but dans les temps additionnels prolongés aussi par Kofi face à 8 joueurs algériens sur le terrain.

Les suspicions de corruption de l’arbitre béninois, ont donc plané sur le stade de Benguela en Angola, dans une rencontre scandaleuse de demi-finale de la coupe d’Afrique des nations. Un football africain miné par les éclats de corruptions et de gestion désastreuse avec notamment l’affaire des victimes de l’équipe togolaise mitraillée dans la région de Cabinda, une ville en guerre ou les organisateurs de la CAF y ont toléré le déroulement de la compétition continentale. Aucun mot de condoléances envoyé aussi aux coéquipiers d’Adebayor de la part des dirigeants de l’instance africaine.

 

La main mise des égyptiens sur la confédération africaine de football dont le siège se trouve au Caire n’est pas étrangère à ces pratiques antisportives et scandaleuses à répétitions durant plusieurs années.

 

On cite également le secrétaire général de la CAF Fahmy qui est à son poste depuis plus de 20 ans et qui a hérité de cette position stratégique d’un autre dirigeant égyptien. Un héritage illégitime qui conforte à chaque fois les pratiques douteuses et honteuses.

 

Les algériens mondialiste avec mérite ont perdu face à l’arbitrage et l’Egypte en coupe d’Afrique, mais ils ont définitivement gagné l’estime et le respect des Algériens.

L’équipe algérienne et ses supporters avaient rappelons-le été agressés au Caire lors du dernier match des qualifications au mondial 2010 avant de donner une vrai leçon de football un certain 18 Novembre 2009 à Khartoum et qualification en coupe du monde. Ce jour la il y’avait un arbitre correct sous les yeux des organisateurs de cette compétition FIFA. Pour les compétitions africaines, vous connaissez, l’histoire et pratiques fétiches.

 

Pauvre Foot Africain…..

 

M.E

 

15:16 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : algerie, egypte, kofi kodja, corruption, arbitrage, can 2010 | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu